Intro - CD/DVD

Studio album Le Mot de passe
Uitgegeven op 14 Mei 1999

Opgenomen in Suresnes, Frankrijk en Londen, Engeland

Label: Sony Musique, Columbia

Le Mot de passe was Patricia's 5e succesvolle studio album. Het veroverde een goede plaats in de hitlijsten, inclusief Frankrijk en België.
Net als voor "Je te dis vous' en "Dans ma chair" werd het geschreven en geproduceerd door vele beroemde Franse artiesten. Het werd bijvoorbeeld geproduceerd door de Franse zanger en songwriter Pascal Obispo. Patricia werd op vershillende nummers vergezeld van een orkest.
Ook Jean-Jacques Goldman droeg bij aan het maken van dit album. Hij schreef 2 songs "Une Fille de L'Est", waarin Patricia haar afkomst prees en "Quand les chansons commencent". Goldman had ook al aan haar vorige 2 albums meegewerkt.

De Franse zanger Zazie schreef het nummer "Je compte jusqu'a toi". Verder schreef Lionel Florence, die al veel songs voor andere artiesten zoals bijvoorbeeld Nolwenn Leroy had geschreven, 3 songs voor dit album.
Yvan Cassar, Abraham Laboriel Jr. en Jean-Philippe Audin, die deelnamen aan Mylène Farmer albums en concerten, waren musici die op sommige songs meededen.

De song "Les Éternelles" werd in Duitsland ook uitgegeven als een duet met de Zwitserse tenor Erkan Aki met de title "Unter de r haut" en deze song was de titel muziek van de 5 delige ZDF serie "Sturmzeit", gebaseerd op een boek van Charlotte Link.

Patricia over "Une Fille de L'Est": "Weer een song van Jean-Jacques Goldman. Het is een beetje de song geworden van de streek, Lorraine, waar ik ben opgegroeid".

In Frankrijk werden de 2 singles van dit album geen groot succes. De eerste "Ma Liberté contre la tienne" kwam niet hoger dan nr. 34, terwijl de tweede "Une Femme comme une autre" niet eens in de Top 50 kwam(nr. 78). Twee andere songs van "Le mot de passe" werden in 2000 als single uitgegeven. "Mon Chercheur d'or" and "Les Chansons commencent", maar alleen als Live versie. Zij staan op het in 2000 uitgegeven Live album. Maar die waren ook niet succesvol.

Tracklist

1. Ma Liberté contre la tienne (D.Golemanas / P.Obispo) - 5:47
Ma liberté contre la tienne

Je ne chercherai plus ma route
Ses chemins creusés par le doute
La terre n'en sera pas plus loin
Ni plus à portée de la main
J'en aurai fait de ces détours
Où tant de bonheurs tournent court
Et peu importe la distance
Entre la joie et la souffrance
Ce sera, ce sera, ce sera

Ma liberté contre la tienne
Les vérités qui nous retiennent
Nos cœurs ne seront plus si lourds
D'avoir emporté trop d'amour
Ma liberté contre la tienne
La volonté d'où qu'elle me vienne
Partir découvrir avec toi
L'utilité de nos combats

Je serai peut-être moins forte
Touchée par des rêves d'autres sortes
Tout est fait de tant d'illusions
Que même l'ignorance est un don
Je n'aurai pas d'autre langage
Que celui de tous les partages
Jusqu'à trouver sous une pierre
Une petite chance pour l'univers
Ce sera, ce sera, ce sera

Ma liberté contre la tienne
Les vérités qui nous retiennent
Nos cœurs ne seront plus si lourds
D'avoir emporté trop d'amour
Ma liberté contre la tienne
La volonté d'où qu'elle me vienne
Partir découvrir avec toi
L'utilité de nos combats
2. Une Fille de l'Est (J.J.Goldman) - 3:31
Une fille de l' Est

Parce que nos cieux sont ténébreux
Et qu'ici on n'a pas la mer
On a mis le bleu dans nos yeux
C'est dans nos regards qu'on se perd

C'est peut-être à cause du soleil
Qui nous oublie longues saisons
On veut de l'or comme à Marseille
On l'a mis dans nos cheveux blonds

Je suis d'un pays d'un horizon d'une frontière
Qui sonne guerre, qui sonne éternel hiver
Et si tu veux m'apprendre
Si tu veux vraiment bien me connaître
Je suis dans chaque mot dans chacun de mes gestes
Une fille de l'Est

Ici le froid glace les corps
Mais la chaleur peut te bruler
Chez tout est intense et fort
On fait pas les choses à moitié

Et toutes ce croix, ces tranchées
Ici l'on sait le prix du sang
L'absurdité des combats quand
On est tombé des deux côtés

Je suis d'une région d'une langue d'une histoire
Qui sonne loin qui sonne batailles et mémoire
Celle qui m'a vue naître
Celle qui m'a faite ainsi que je suis faite
Une terre, un caractère celle que je reste

Je suis de ces gens dignes
Et debout dans leur silence
Où parole est parole, où promesse a un sens

Et si tu sais comprendre
Qui je suis quand j'aime ou je déteste
Je t'offrirai l'amour droit, simple et sincère
D'une fille de l'Est
Une fille de l'Est
3. Si tu rêves (D.Golemanas / P.Obispo) - 3:50
Si tu rêves

Arriverons-nous avant
Tout ce qui nous attend
Si tu rêves, si tu rêves
Tous ces chemins face au vent
Plus jamais ni maintenant
Si tu rêves on a le temps
Si tu rêves on a le temps

Payer de notre sang
Le faut-il pour autant
Si tu rêves, si tu rêves
Se retrouver mais comment
C'est de moi qu'ça dépend
Si tu rêves on a le temps
Si tu rêves on a le temps

Il n'y a rien d'évident
Pour que ça dure longtemps
Il n'y a rien d'évident
Pour que ça dure longtemps

Que penser d'un amant
Que je voulais vivant
Si tu rêves, si tu rêves
Ces mots et cet accent
Que je n'ai plus vraiment
Si tu rêves on a le temps
Si tu rêves on a le temps

De la vie qui m'attend
Je t'écrirai souvent
Si tu rêves, si tu rêves
Arriverons-nous à temps
A nos rendez-vous d'avant
Si tu rêves on a le temps
Si tu rêves on a le temps
Si tu rêves on a le temps
Si tu rêves on a le temps
Le temps, le temps ....
4. J'attends de nous (Zazie / P.Obispo) - 4:52
J' attends de nous

Attendre
Que le train arrive
Que le train reparte
Que tu veuilles le prendre
Attendre
Que les mots que je pense
Soient les mots que tu dises
Sans jamais les entendre

Attendre
Nos premières batailles
Que tu trouves la faille
Qui t'éloigne de moi
Te surprendre
An ne plus m'écouter
A regarder ailleurs
Quand je suis près de toi

An nom de tout ce qu'on était
Tu sais
Au nom de tout ce qu'on ne sera jamais
Au nom de tout cet amour-là
Tu vois
J'attends de nous
Bien plus que ça

Attendre
Qu'on n'ait d'autre courage
Que celui d'être sage
De le rester toujours
Attendre
Qu'on n'ait d'autre projet
Que de faire la paix
A défaut de l'amour

Attendre
De ne plus nous entendre
Pour ne plus rien attendre
Ni de toi, ni de moi
Me surprendre à éteindre la lumière
Pour ne plus rien te faire
Ni le show, ni le froid

Au nom de tout ce qu'on était
Tu sais
Au nom de tout ce qui ne s'éteint jamais
Au nom de tout cet amour là
Tu vois
J'attends de nous
Bien plus que ça ....

Au nom de tout ce qu'on était
Tu sais
Au nom de toi, je le ferai
Au nom de nous, cet enfant là tu vois
J'attends de nous
Bien plus que ça
Bien plus que ça ...
5. Le Mot de passe (D.Golemanas / P.Obispo) - 4:12
Le mot de passe

On peut penser que d'ici là
Le monde aura changé de nom
Et que rien ne résistera
Au temps qui passe, de toute façon
On peut s'attendre à retrouver
Un peu de toi dans mes chagrins
On verra bien que j'ai pleuré
Et que j'ai tenu d'autres mains

Je serai là au temps qui passe
Au temps qui a raison de tout
Je serai là comme je suis là
Devant chez nous
Je serai là comme une trace
Sur les vestiges d'un amour fou
Je serai là comme je suis là
Le mot de passe, le mot de passe
Ce sera nous
On peut penser que tu voudras
Me raconter nos retrouvailles
Faudra-t-il alors que j'y crois
Comme j'ai cru à nos batailles
On peut passer si près de toi
Sans te toucher, sans te comprendre
Il y a ces mots qui n'auront pas
Eu la patience de t'attendre

Je serai là au temps qui passe
Au temps qui a raison de tout
Je serai là comme je suis là
Devant chez nous
Je serai là comme une trace
Sur les vestiges d'un amour fou
Je serai là comme je suis là
Le mot de passe, le mot de passe
Ce sera nous

Je n'ai que ça d'éternité à te confier
Ces quelques heures
Où j'aurais choisi d'arrêter
Le petits battements de mon cœur
6. Les Éternelles (D.Golemanas / P.Obispo) - 3:51
Les éternelles

Les éternelles retiennent notre mémoire
Elles sont si belles
Qu'on pourrait croire
A leurs fantômes à leurs manoirs
Si virtuelles qu'on pourrait voir
Les éternelles aux gestes lents
Aux coups mortels
Les éternelles absentes

Ici comme avant
Nous sommes leurs survivants
Nous n'avons pas la grâce
Et encore moins le temps
Ici comme avant
Nous sommes leurs habitants
C'est là que leurs mains passent
Eternellement

Les éternelles
Se tiennent au bord de l'eau
Une passerelle leur fait défaut
Usez de vos ailes
Puisqu'il le faut
De vos ailes
Comme les oiseaux
Les éternelles
Aux gestes fins au cou du ciel
Les éternelles enfin
Ici comme avant

Nous sommes leurs survivants
Nous n'avons pas la grâce
Et encore moins le temps
Ici comme avant
Nous sommes leurs habitants
C'est là que leurs mains passent
Eternellement
7. La Clé (L.Florence / P.Obispo) - 4:34
La clé

J'ai connu des sommets que je rêvais d'atteindre
Suivis de gouffres plus qu'impossible à remonter
J'ai connu des défis dont je n'avais rien à craindre
Et d'autres que je pensais ne jamais relever

J'ai connu des visages qui sont passés entre mille
Arrêtés sur tant d'autres qui se sont détournés
J'ai connu des moments qui restent indélébiles
Et d'autres qu'on efface et qu'on laisse au passé

J'ai connu tout ça
On prend tout sur soi
On prend tout de vous
Mais je n'ai toujours pas trouvé
La clé qu'on a en nous

Comme ce nageur solitaire
Qui ne touche jamais la terre
Ce peintre devenu fou
Qui veut saisir la lumière
Comme un alpiniste rêve
Un jour d'atteindre le ciel

J'ai connu des déserts dont je ne voyais pas le bout
Des oasis qui semblaient la fin des voyages
J'ai connu des sourires qui vous mèneraient n'importe où
Et tellement d'autres aussi faux que des mirages

J'ai connu tout ça
On prend tout sur soi
On prend tout de vous
Mais je n'ai toujours pas trouvé
La clé qu'on a en nous ...
8. Mon Chercheur d'or (D.Golemanas / P.Obispo) - 4:32
Mon chercheur d' or

Ses mains me vont bien
Et tout son corps
car je sais qu'il revient
Mon chercheur d'or
Je rêve de si loin
Quand il m'endort
Cette fois je crois qu'j'en tiens un
Sentiment fort

Y a bien des vauriens
Qui s'raient d'accord
Mais lui j'me dis c'est quelqu'un
Mon chercheur d'or
Y aura des matins
Y aura des morts
On s'ra les derniers terriens
Qui s'aiment encore
Qui s'aiment encore
Comme amour, comme amour
Y a pas mieux

Et moi j'ai toutes mes mains
Pour le garder
Pour moi toute seule
Et pour le monde entier
Il est là sous ma peau
Tellement là sous ma peau
Et moi j'ai tout un cœur à faire tourner
Pour lui tout seul
Et pour le monde entier
Et c'est là sous ma peau
Tellement là sous ma peau

Ce n'est pas un saint
Mais je m'en sors
On pourrait pas l'aimer moins
Mon chercheur d'or
Je me passerais bien de ses trésors
N'en trouver que les parfums
Je peux encore,
Comme amour, comme amour
Y a pas mieux
Et moi j'ai toutes mes mains
Pour le garder
Pour moi toute seule
Et pour le monde entier
Il est là sous ma peau
Tellement là sous ma peau

Et moi j'ai tout un cœur à faire tourner
Pour lui tout seul
Et pour le monde entier
Et c'est là sous ma peau
Tellement là sous ma peau
Ses mains me vont bien
Et tout son corps
On s'ra les derniers terriens
Qui s'aiment

Ses mains me vont bien
Et tout son corps
On s'ra les derniers terriens
Qui s'aiment encore
Qui s'aiment encore
9. Quand je t'oublie (D.Golemanas / P.Obispo - P.Jaconelli) - 4:37
Quand je t' oublie

Pars et je ferai le reste
Tu sais les mots je déteste
Pars avant ce qui nous reste
Histoire de peau et de gestes

Quand je t'oublie
Je pense à nous
Et c'est pire
Quand je t'oublie
Je passe par où tu respire

Trouve un bonheur pour me plaire
Je te promets d'être claire
Trouve un scénar' à l'envers
Qui finirait par se faire

Quand je t'oublie
Je pense à nous
Et c'est pire
Quand je t'oublie
Je passe par où tu respire

Une femme est ainsi faite
Pour renaître
Une femme est ainsi faite
Pars et je ferai le reste
Tu sais les mots je déteste
Pars avant que rien ne presse
Avant que nos jeux ne cessent

Quand je t'oublie
Je pense à nous
Et c'est pire
Quand je t'oublie
Je passe par où tu respire
Quand je t'oublie
Il y a des coups
Et les dérives
Quand je t'oublie
Je pense à tout
Même à vivre
C'est pire .....
10. Une Femme comme une autre (L.Florence / P.Obispo) - 4:44
Une Femme comme une autre

J'entends bien tes silences
Qui me laissent au bord de l'amour
O de toute vidence
Y'a pas d'cho de retour

Je connais tes absences
Ta faon d'tre ailleurs
Savoir qui tu penses
Me fait plus mal chaque jour

Au bord de l'amour
Au bord de l'amour
Comme au bord d'une falaise
Suffirait d'pas grand chose
Pour que je devienne

Une femme comme une autre
Une femme comme une autre
11. Les Chansons commencent (J.J.Goldman) - 5:30
Les chansons commmencent

Un homme et une femme
Ici réinventent l'amour
Là-bas d'autres quittent
Un pays pour toujours
Avant la bataille, un soldat veille
Un enfant cherche le sommeil
On baptise ailleurs
On enterre tour à tour

Quand les mots s'arrêtent
Quand s'épuisent les discours
L'alcool et les fêtes
Viennent à notre secours
Trop de bonheur ou de souffrance
Et trop de peur et de non-sens
L'absurdité ne se dit pas
Elle se danse

Alors les chansons commencent
Déchirent le silence
Quand les mots sont trop courts
Quand ils seraient trop lourds
Ou trop immenses
Les musiciens s'avancent
Et les chansons commencent
Tendre pauvre arrogance
Quand suffit plus de dire
Ou bien de réfléchir
Pour être ensemble
Les chansons rassemblent

Pour une récolte
Pour un présage à venir
Pour une révolte quand il faut mourir
Pour implorer nos saints, nos dieux
Mais pleurer nos destins de gueux
Quand le ciel est trop grand
Qu'il faudrait le remplir

Quand les rêves sont atteints
Quand on brandit les coupes
Quand pleurer, s'étreindre
Et surtout ne rien dire
Quand les torrents font demi-tour
Quand même le temps
Suspend son cours
Quand ni gestes ni cris
Ne peuvent plus suffire

Alors les chansons commencent
Déchirent le silence
Quand les mots sont trop courts
Quand ils seraient trop lourds
Ou trop immenses
Les musiciens s'avancent

Et les chansons commencent
Et qu'on boive ou qu'on danse
Quand suffit plus de dire
Ou bien de réfléchir
Pour être ensemble
Les chansons nous rassemblent

Dans nos creux, nos coïncidences
Dans les bleus de nos existences
Quand on aime ou qu'on tremble
Quand on se rassemble

Alors les chansons s'élancent
Ainsi nos espérances
Pour être un peu moins rien
Moins perdus qu'il nous semble
Un peu moins seuls
Les chansons nous rassemblent
12. Et je m'en veux (L.Florence / P.Obispo) - 3:56
Et je m' en veux

J'ai jamais su dire je t'aime
Et je m'en veux tellement parfois
Que ça te fasse de la peine
De passer à côté de ça
Mais j'ai bien trop de mémoire
Pour simplement pouvoir le dire
Les contes de fées sont des histoires
Qu'on raconte pour vous endormir

Et je m'en veux du mal que j't'ai fait
J'm'en veux du mal que t'as pour moi
Ton regard qui brille, je le connais
Je m'en veux de t'en vouloir comme ça
Mais c'est plus fort que moi

Je n'arrive pas à te rendre
Tout cet amour que tu me donnes
J'ai beau vouloir m'en défendre
Les souvenirs vous emprisonnent
Rien ne se répare, ni ne se rattrape
Et encore moins quelques secondes
Mais sache que si je t'aime, non ce n'est pas
Seulement pour m'avoir mise au Monde

Et je m'en veux du mal que j't'ai fait
J'm'en veux du mal que t'as pour moi
Ton sourire triste, je le connais
Je m'en veux de t'en vouloir comme ça
Mais c'est plus fort que moi

Et je m'en veux,
J' m'en veux du mal que j't'ai fait
Mais c'est plus fort que moi

J'ai jamais su dire je t'aime
Même à ceux que tu n'aimais pas
Pourquoi on en revient toujours aux mêmes
Rancunes qu'on a au fond de soi
Je ne voudrais pas passer à côté
De mots aussi simples que ça,
Un jour je te les dirai
Avant que l'amour ne soit trop tard

 

Tijdsduur: 54 min.

CD Singles van Le Mot de passe
"Ma Liberté contre la tienne" - Uitgegeven in April 1999
"Une Femme comme une autre" - Uitgegeven in Augustus 1999
"Une fille de l' Est" - Uitgegeven in Oktober 1999
"Si tu rèves" - Uitgegeven in 1999
"Le mot de passe" - Uitgegeven in Maart 2000
"Mon chercheur d'or" - Uitgegeven in Juli 2000

 

1999 - Ma liberté contre la tienne - Frankrijk1999 - Ma liberté contre la tienne - Promo Frankrijk1999 - Une femme comme une autre - Frankrijk1999 - Une femme comme une autre - Promo Frankrijk1999 - Une fille de l' Est -  Frankrijk1999 - Une fille de l' Est -  Promo Frankrijk1999 - Si tu rèves - Promo Frankrijk1999 - Le mot de passe - Promo Frankrijk1999 - Le mot de passe - Promo België1999 - Mon chercheur d'or - Frankrijk

 

Maxi CD Singles
1999 - Ma liberté contre la tienne
1999 - Une femme comme une autre
1999 - Une fille de l’Est
1999 - Unter der Haut
2000 - Mon chercheur d’or

 

1999 - Ma liberté contre la tienne - Promo Frankrijk1999 - Une femme comme une autre - Promo Duitsland1999 - Une fille de l’Est - Frankrijk1999 - Unter der Haut - Duitsland2000 - Mon chercheur d’or - Promo Duitsland

 

Hitlijsten
Hoewel dit album succesvol was, had het niet dezelfde verkoop cijfers en hitlijst noteringen als Patricia's vorige 2 studio albums. In Frankrijk bereikte het de 2e plaats op 22 Mei 1999 en het bleef daar toen 3 weken staan.
Daarna bleef het zakken, verdween uit de Top 10 na 6 weken. het bleef echter27 weken in de Top 50 staan en 36 weken in de Top 100. Het kreeg de Platinum status en was het 26e best-selling album van 1999.
In België(Waals) was het album een groot succes. Het kwam binnen op nr. 14 op 29 Mei en klom toen naar nr. 7 en toen naar nr. 2 en bleef daar toen 3 weken staan. Het zakte daarna langzaam en bleef in de Top 10 staan gedurende voor 9 weken , 18 weken in de Top 20 en 26 weken in de Top 40.

In Zwitserland stond het 15 weken in de Top 50, waarvan 8 weken in de Top 30, met een hoogste plaats van nr. 14 in de tweede week. op 6 Juni 1999. Het album kreeg de gecertificeerde Gouden status dat jaar.
Het album had een bescheiden succes in Duitsland, waar de hoogste notering nr. 27 was. En in Finland waar de hoogste notering nr. 26 was. Het stond daar 4 weken in de hitlijst.

Musici
Strijk arrangementen : Yvan Cassar( behalve op 5-7) en Pascal Obispo (5-7)
Keyboards, synths : Christophe Voisin(behalve op 8) en except Pascal Obispo (8)
Orgels : Jean Mora
Piano : Yvan Cassar(behalve op 8-9) en Pascal Obispo (8-9)
Bass : Reggie Hamilton, except Laurent Vernerey (3-8-11)
Akoestische gitaren : Hugh Burns(behalve op 1-9) en Pascal Obispo en Jean-Jacques Goldman (2)
Gitaar : Pierre Jaconelli
Percussie : Denis Benarrosh
Drum kit : Abraham Laboriel Jr.(behalve op 3-8-11) en Christophe Deschamps (3-8-11)
Achtergrond zang : Pascal Obispo(behalve op 9) en Sweetness (9), Pascal Obispo, Patricia (3),
Koor improvisatie, Pascal Obispo en Jean-Jacques Goldman (11)
Strijkinstrumenten gedirigeerd door Yvan Cassar
Eerste viool: Christophe Guiot
Violen : Véronique Marcel, Marie-Paule Vieille, Thibault Vieux, Laurent Philipp, Élisabeth Pallas, Michèle Deschamps, Patrice Mondon, Alain Kouznetzoff, Yves Melon, Marie-Hélène Beridot, Jeanne Lancien, Christophe Bruckert, Arnaud Nuvolone, Alain Persiaux, Éric Lacrouts, Véronique Guay, Mathilde Pasquier, Thierry Huchin, François Harmelle, David Gabel, Alexandre Pelovsky, Fanny Rome, Gilles Donge, Pierre Rogue, Marie-Hélène Clausse, Lionel Turchi, Céline Plane, Cyril Ghestem, Marianne Lagarde, Lyonel Schmit, Béatrice Lormand
Alten : François Gneri, Jonathan Naze, Diederik Suys, Jean-Charles Monciero, Olivier Grimoin, Petia Bruckert, Fabrice Leroux, Étienne Julien Tavitian, Alexis Rojanski, Vincent Aucante, Antoine Di Pietro, Christian Lormand, Agnès Toussaint, Cyrille Mercier
Cello's : Jean-Philippe Audin, Philippe Nadal, Philippe Cherond, Cyrille Lacrouts, Michel Lacrouts, Mathieu Rogue, Philippe Feret, Nathalie Gaudemer, Frédéric Lagarde, Béatrice Toussaint
Dubbele bassen: Philippe Noharet, Jean-Pascal Beintus, Stéphane Logerot, Axel Salles, Ludovic Dutriez, Michel Peyratou, Sandrine Vautrin, Catherine Robin, Sylvain Le Provost, Rémy Bouchy
Fluit : Frédéric Chatoux
Hobo : François-Xavier Bourin
Klarinetten : Philippe Berraud, Jérôme Verharghe
Fagot : Jean-François Duquesnoy
Hoorns : Jean-Michel Tavernier, Hervé Joulain, Jacques Peillon

Opname en Productie
Geproduceerd door Pascal Obispo
Technicus, mixing : Thierry Rogen
Assistenten : Nicolas Duport, Étienne Colin, Frédéric Perrinet, Xavier Poisonnière
Hoofd productie: Marion Morel Derocle
Artistieke productie: Michel Boulanger
Opgenomen en gemixt in de Studio Méga (Suresnes, Frankrijk)
Mastering : Tony Cousin at Metropolis (Londen)
Foto's : Christine Fuhrmann, Ken Browar, Roland Allard
Make up : Charlotte Willer
Kappers : Romain Sorin, Barnabé, Stéphane Pous
Ontwerp : FKGB
Management : Talent Sorcier (Cyril Prieur, Richard Walter), Parijs, Frankrijk
Uitgever: Sony / ATV Music Publishing
Programmering : Ivan Inverd(behalve op 3) en t Pascal Obispo en Christophe Voisin (3)

Certificeringen en Verkoop
Meer dan 1.000.000 exemplaren.
België - Goud - 25.000
Frankrijk - Platinum 1999 - Gecertificeerde Verkoop: 300.000 - Gecertificeerde Verkoop: 295.000
Zwitzerland - Goud - 1999 - 25.000

Hitlijsten
Hitlijst (1999-2000)
Belgische (Waals) Albums Hitlijst- 2
Finse Albums Hitlijst - 26
Franse Albums Hitlijst - 2
Duitse Albums Hitlijst - 27
Zwitserse Albums Hitlijst - 14

Bronnen:
Wikipedia en het tijdschrift "Nos Tendres et Douces Années" van Jan. 2013

 

1987-1990 - Mademoiselle chante le blues
1990-1992 - Scène de Vie
1990-1992 - Carnets de Scène
1993-1994 - Je te dis vous
1993-1994 - Tour de Charme
1997 - Dans ma chair
1998 - Rendez-Vous
1999-2000 - Le mot de passe
1999-2000 - Ce sera nous
2002 - Piano Bar
2003 - Sexe Fort
2008 - Kabaret
2012 - Kaas chante Piaf

Facebook

Patricia Kaas Citaten

Als je 25 of 30 bent, kun je gewoon dingen doen. Wanneer je 35 wordt zijn dingen anders. Tijd is me nu meer dierbaar. Ik heb mijn prioriteiten.

Ik ben niet verdrietig, maar ik ben melancholisch. Als je je moeder verliest op je twintigste en je vader snel daarna, dan is droefgeestigheid een onderdeel van je leven.

Ik twijfelde altijd aan mezelf. Ik twijfelde over hoe ik eruit zag, over mijn lichaam, mijn stem - over alles.

Liefde is voor mij geen gezegde, geen roman...het is het echte leven!

Mijn schoonheids geheim is: rook niet en drink geen alcohol en wees gelukkig.

Twitter

Contact

  • Email:
  • Adres:
    Johanna Ouwerling
    Afferdenpad 42
    6845 GP Arnhem
    Nederland